Un réseau met en lien des entités partageant des valeurs et des objectifs qui développent, dans une démarche commune, des outils répondant aux besoins de ses membres. De manière imagée, un réseau est un tissage humain où des vases communicants se créent, des cercles s’agrandissent, des chemins et des carrefours se dessinent. Il est davantage un outil qu’une finalité et peut représenter une force pour ses membres, pour le territoire et ses acteurs.

UNE DÉMARCHE SOLIDAIRE ET COLLECTIVE

Le regroupement en réseau de structures artistiques et culturelles professionnelles du spectacle vivant de l’Ardèche méridionale est le fruit d’un long travail collectif (compagnies techniciens, artistes locaux).
A leur demande, ce travail démarré en avril 2013, autour de la structuration des acteurs culturels du territoire, a été coordonné par l’association AMESUD.

À partir de constats partagés, une vingtaine d’ateliers ont été animés avec et par des structures culturelles afin de clarifier les besoins d’une cinquantaine d’acteurs culturels et de mettre en lumière des solutions existantes ou innovantes. La construction d’un réseau est apparue comme un prérequis à cette structuration et à la mise en œuvre des solutions identifiées.

L’aboutissement de cette longue démarche est le résultat d’une forte implication d’un noyau d’acteurs culturels et de leur confiance accordée aux méthodes de l’association AMESUD, sans quoi ce précieux travail et la naissance de ce réseau n’auraient pu être menés à bien.

Chargement de la carte en cours

Chargement

NOS CONSTATS

Le Sud Ardèche est un territoire qui regorge d’artistes et d’acteurs culturels. Terreau fertile à la création, c’est aussi une terre d’accueil et d’inspiration pour des artistes venus d’ailleurs.

Mais ces acteurs rencontrent des difficultés à vivre de leur métier, à embaucher du personnel ou encore à se professionnaliser. Isolement géographique, rareté des lieux de diffusion, manque de moyens pour se doter de matériel, etc. sont autant de freins au développement et à la reconnaissance des activités artistiques et culturelles présentes sur notre territoire.

Nos besoins

  • Accéder à une meilleure connaissance entre acteurs culturels (domaines artistiques, compétences de chacun, siège d’implantation, …).
  • Améliorer la visibilité de l’offre culturelle sur le territoire et coordonner les agendas culturels.
  • Être appuyé sur de la recherche de financements publics et privés.
  • Se professionnaliser (comptabilité, gestion, administration, communication, diffusion, méthodologie de projets, …).
  • Faciliter l’échange de savoirs, de compétences et d’expériences.
  • Disposer d’un outil mixte permettant d’identifier : compagnies, artistes, lieux de diffusion, programmateurs, agenda culturel, institutionnels, etc.
  • Avoir des emplacements de communication dédiés et gratuits.

Solutions identifiées

  • Construction d’un réseau comme prérequis à cette structuration et à la mise en œuvre des solutions identifiées
  • Création un espace à la fois physique et virtuel, outil de partage et de coordination, un site web.
  • Mutualisation des moyens et des emplois préalablement identifiés (l’afficheur et le chargé de communication, les outils de diffusion, personnel administratif).

ENJEUX ET OBJECTIFS

Les enjeux

1. Donner au secteur du spectacle vivant professionnel une reconnaissance de son utilité politique, sociale et économique vis-à-vis des collectivités territoriales et du large public.

2. Inscrire le développement des structures culturelles dans le long terme pour lutter contre la précarité et l’isolement des professionnels.

L’objectif stratégique

Renforcer la place de la culture comme levier de développement économique et vecteur de lien social sur le territoire de l’Ardèche méridionale.

Les objectifs spécifiques

1. Favoriser l’échange d’information, le partage de connaissance et d’expérience, l’entraide et les rencontres fertiles entre acteurs culturels.

2. Améliorer la visibilité de l’offre culturelle dans un souci de complémentarité des actions culturelles et de non concurrence.

3. Pérenniser les activités et les emplois des professionnels du spectacle vivant.

4. Développer des relations avec les collectivités territoriales afin de participer et d’influer dans le développement des politiques culturelles.

Qui peut rejoindre le réseau et l’association ?

Le réseau est porté par une association qui peut être composée de personnes physiques et morales, domiciliées ou exerçant l’activité au titre de laquelle elles adhèrent à l’association sur le territoire de l’Ardèche méridionale ou sur les communes limitrophes.

Chaque adhérent siège dans l’un des quatre collèges suivants :

  1. Les structures professionnelles du spectacle vivant. L’intégration des personnes morales au réseau n’est pas définie par leur code APE mais bien par l’exercice d’activités professionnelles dans le spectacle vivant et la détention d’une licence d’entrepreneur du spectacle vivant. Elles sont représentées par un binôme titulaire / suppléant composé d’administrateurs ou de toute personne mandatée par la structure. Le représentant, par sa participation au réseau, s’engage à relayer les informations auprès des membres salariés et / ou bénévoles de sa structure.
  2. Les professionnels du spectacle vivant. Ce sont des personnes physiques domiciliées ou exerçant une activité professionnelle régulière dans le spectacle vivant.
  3. Les collectivités territoriales. Dans la mesure du possible, elles sont représentées par un binôme élu / technicien.
  4. Les sympathisants. Ce collège regroupe les programmateurs, le public et les amis du réseau.

Documents

Des documents sont disponibles sur notre dossier public. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour y accéder.

2017 VivantS - Le réseau des professionnels du spectacle vivant de l’Ardèche Méridionale

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?